By Stephanie Girard
06 Dec 2023
Tags
Track & Trace
DPP
RFID
RAIN RFID
NFC
QR code
barcodes
blockchain
supply chain

Ce qu'il faut savoir sur le nouveau Passeport Numérique des Produits (DPP)

Sub Heading
Le nouveau Passeport Numérique des Produits (DPP) permettra aux entreprises et aux consommateurs de faire des achats de manière plus éclairée afin de promouvoir la durabilité et la circularité.

Dans un monde affecté par le changement climatique, de plus en plus d'entreprises et de consommateurs adaptent leurs habitudes d'achat pour promouvoir la durabilité et la circularité. Il est toutefois difficile de faire les bons choix lorsque le parcours du produit tout au long de la chaîne d'approvisionnement n'est pas totalement transparent. 
 
Pour remédier à ce problème, la Commission Européenne a prévu l'introduction du passeport numérique des produits (Digital Product Passport en anglais - DPP), un outil qui favorisera la transparence et encouragera la circularité. L'objectif du DPP est de partager les informations sur les produits tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de l'extraction des matières premières à la production, en passant par le transport et le recyclage. L'approbation finale de la Commission Européenne est prévue pour 2024 et la conformité totale avec le DPP sera exigée entre 2026 et 2030, en fonction de la catégorie de produits.  De nombreuses organisations se préparent déjà à cette échéance, et certaines ont même commencé à la mettre en œuvre.

Qu'est-ce que le DPP?  

Comme indiqué ci-dessus, l'objectif du DPP est de permettre aux entreprises et aux consommateurs de faire des achats de manière plus éclairée et durable. Chaque produit portera un identifiant unique qui permettra d'accéder au DPP. Il contiendra des informations sur le produit, notamment sur l'origine des matières premières, la consommation de ressources, l'utilisation de l'eau et les déchets pendant la fabrication, les émissions dues au transport, l'emballage, la réparabilité, le reconditionnement, le recyclage, etc.

En 2024, les DDP seront progressivement introduits sur des marchés clés tels que l'électronique, les batteries et les véhicules, les textiles, les plastiques, le BTP. Ils entreront en vigueur pour ces premières catégories de produits en 2026 / 2027 et seront obligatoires pour nombre d'entre elles d'ici à 2030.  

Comment fonctionnent les DDPs ? 

Les DPP auront plusieurs fonctions :  

1.    Collecter des informations sur les produits tout au long de leur cycle de vie 

Les données collectées comprendront les informations suivantes : 

  • Informations générales : Provenance, lieu de fabrication, poids, dimensions...
  • Origine : Origine des matières premières, des composants, pratiques éthiques lors de la fabrication...
  • Empreinte Carbonne : y compris les émissions de CO2 pendant le processus de fabrication...
  • Propriété : propriétaires passés et actuels (par exemple lors de la revente de vêtements ou de produits de luxe)
  • Réparation et entretien : enregistrement des réparations et de l'entretien au cours du cycle de vie des produits, détails sur les sociétés qui ont effectué les réparations...
  • Garanties : documentation complète relative à la garantie.
  • Instructions : manuels d'utilisation, instructions pour le démontage et le recyclage...

2.    Stockage numérique des données

L'un des principaux défis de la mise en œuvre du DPP est l'accès aux données qui sont stockées numériquement dans divers systèmes. Bien que certaines soient déjà stockées dans des bases de données existantes, de nombreuses informations qui ne sont pas encore disponibles devront devenir largement accessibles. L'accès sécurisé aux données, à différents niveaux, devra également être pris en compte. Il s'agit d'un aspect critique du DPP qui nécessitera beaucoup d'attention et l'utilisation de technologies spécifiques, telles que la blockchain. De nombreuses entreprises spécialisées proposent des conseils et des solutions en la matière.

3.    Fournir un accès facile aux données à toutes les parties prenantes

La collecte et l'enregistrement des données sont les étapes clés de la création des DDP, mais il est essentiel de pouvoir ensuite octroyer un accès facile à celles-ci à toutes les parties prenantes de la chaîne d'approvisionnement, y compris l'utilisateur final. Les DPP seront accessibles via un identifiant unique qui fera partie du produit et agira comme une "plaque d'immatriculation", déverrouillant au final toutes les informations stockées dans chaque DPP. 

Cette "plaque d'immatriculation" peut être mise en œuvre à l'aide de différentes technologies d'identification automatisée. Les organisations sont libres de choisir le support physique qu'elles souhaitent utiliser. Les plus populaires sont les suivants :

Le code QR : Déjà largement adoptés et utilisés par de nombreuses industries à travers le monde, les codes QR sont durables, flexibles et faciles à lire à l'aide d'un smartphone. Les codes QR sont donc l'une des options les plus adaptées au DPP. 

Code-barres :  L’étiquette d’identification la plus utilisée depuis les années 80 est similaire au code QR mais offre moins de flexibilité en termes d'accès aux données car il renvoie à une base de données plutôt qu'à une page web. 

Étiquette RFID : Contrairement aux codes QR et aux codes-barres, les étiquettes RFID ne nécessitent pas de visibilité directe. Elles sont donc idéales pour les produits dont le DPP n'est pas visible à l’œil nu (intégré dans une doublure par exemple). En fonction de l'application, il est possible d'utiliser aussi bien des étiquettes NFC que des étiquettes RAIN (UHF). L'avantage des étiquettes NFC est qu'elles peuvent être lues à l'aide d'un smartphone, ce qui est idéal pour une application orientée vers le consommateur. Cependant, l'accent sera parfois mis sur d'autres parties prenantes qui auront des besoins différents, tels que des capacités de lecture en masse à grande vitesse - dans le domaine du recyclage, par exemple. Dans ce cas, les étiquettes RFID RAIN peuvent être utilisées. Il est également possible de combiner RAIN et NFC en utilisant des étiquettes RAINFC. 
Plus sûre que les codes QR et les codes-barres, la technologie RFID permet également de mettre en œuvre des fonctionnalités supplémentaires au niveau du produit, telles que l'authentification et/ou la preuve de falsification. 

Quels seront les avantages ? 

Les DPP seront essentiels pour améliorer la durabilité et la circularité :

  • Ils favoriseront des décisions d'achat plus respectueuses de l'environnement
  • Ils permettront la traçabilité et la mesure précise de l'impact environnemental
  • Ils faciliteront la gestion des déchets, et donc le recyclage
  • Ils permettront une consommation plus efficace de l'énergie et des ressources

 Ils profiteront aux entreprises et aux consommateurs : 

  • En proposant des produits ayant une plus grande longévité et des services complémentaires tels que la réparation et le recyclage, les entreprises seront en mesure d'approfondir les relations avec leurs clients et de leur offrir une meilleure expérience.
  • Avec un accès facile au cycle de vie complet des produits, la confiance des acheteurs augmentera, ce qui permettra aux marques de maximiser l'engagement et la fidélisation. Cela pourrait également signifier la fin du greenwashing (écoblanchiment), car les allégations écologiques seront plus facilement vérifiables
  • Enfin, les DPP garantiront la conformité aux règles et réglementations et contribueront à protéger les utilisateurs finaux contre les matériaux dangereux, la contrefaçon, les pratiques contraires à l'éthique, etc. 

Dans l'ensemble, le DPP aura également un impact positif sur l'économie, en stimulant la collaboration et l'innovation. En outre, l'obligation de divulguer toutes les données relatives aux produits permettra d'uniformiser les règles du jeu de la mondialisation, de favoriser le local et de réduire les pratiques commerciales déloyales.   

Quelle est la prochaine étape ? 

Le DPP est un grand pas vers un monde plus durable et plus circulaire. Bien que développé par la Commission Européenne, le DPP aura un impact global puisqu'il s'appliquera aux produits importés, aux composants et aux produits intermédiaires. Il a donc le potentiel de déclencher le lancement d'initiatives similaires dans d'autres parties du monde.  

Le déploiement du DPP commencera dès 2024 et les organisations doivent d’ores et déjà comprendre l’impact que l’initiative aura sur leur activité et les mesures qu'elles doivent prendre pour mettre en œuvre les nouvelles réglementations. 

Leader dans le domaine des solutions d'identification sécurisées, Paragon ID fournit déjà à ses clients des étiquettes code-barres et code QR, ainsi que des étiquettes NFC et RFID RAIN. Nous pouvons vous conseiller sur la technologie la plus adaptée à votre activité et à vos processus.  

Malgré certains défis, incertitudes et une longue échéance, les entreprises ont intérêt à se préparer dès maintenant à la mise en œuvre du DPP.

Heading
Nous pouvons vous aider à la mise en oeuvre du DPP au sein de votre société. Pour en savoir plus...

Contactez nous